fbpx

Vous vous sentez mal ? Enfin pas vraiment mal, juste pas très en forme, le moral dans les chaussettes comme on dit sans raison précise. Tout vous semble sans intérêt , un peu bof … Bien sûr ce que nous vivons depuis plusieurs mois contribue à cette espèce de mal-être diffus, et même si nous ne sommes pas directement impactées, cette période extra-ordinaire commence à effriter le moral d’acier des plus optimistes d’entre nous. En plus, si vous avez entre 45 et 55 ans vous connaissez aussi certainement les joies de la péri-ménopause ou de la ménopause. Cette étape de notre vie a également un impact notable sur notre moral. L’ humeur change sans raison apparente et fait le yoyo plusieurs fois par jour, passant de l’euphorie à l’irritabilité. Néanmoins, une chose est sûre, c’est qu’il est possible de retrouver le moral à la ménopause grâce au yoga.

Pourquoi avons-nous le moral en berne à la ménopause ?

femme pratiquant le yoga à la ménopause

Ce sont nos chères hormones les principales fautives. Tout au long de notre vie, nos ovaires produisent principalement des œstrogènes. Or, cinq ans avant la ménopause, à l’âge de 40 ans environ, notre corps commence à en produire de moins en moins.

Saviez-vous que les œstrogènes ont plus de 400 fonctions, dont celles d’influencer notre niveau d’énergie, notre humeur, notre motivation ou encore notre concentration ? Si le niveau d’œstrogène est trop bas, cela entraîne une baisse de la production de la sérotonine, neurotransmetteur qui procure un sentiment de joie et bien-être. S’ensuivent alors un état dépressif, des angoisses, des fluctuations de l’humeur, etc.

D’autres symptômes comme comme les bouffées de chaleur, peuvent être vécues de manière dramatique pour certaines femmes. Cela aura pour conséquence de les entrainer sur le chemin de la déprime. Il faut avouer que même sans que cela conduise à la dépression, les bouffées de chaleurs sont difficiles à supporter.

Je me sens plutôt chanceuse car j’ai peu connu les sueurs nocturnes. Je me rappelle juste une nuit où réveillée par l’impression de me retrouver dans un bain, j’ai dû me lever pour changer les draps ! Hélas pour certaines de mes amies, cette gymnastique nocturne est monnaie courante. L’une d’elle me racontait qu’elle devait dormir sur une serviette éponge et qu’elle gardait une paire de draps propres à portée de main.

«Les bouffées de chaleur et sueurs nocturnes concernent 75 % des femmes. Mais pour 11 % d’entre elles, ces épisodes sont particulièrement sévères et précoces. La principale conséquence est qu’elles dorment mal, sont épuisées, ce qui fait le lit de la dépression», explique le professeur Anne Gompel, gynécologue à l’hôpital Cochin à Paris.

Yoga et bouffées de chaleur

Le hatha yoga aura des effets positifs sur les bouffées de chaleurs. Cependant, si on veut vraiment cibler les symptômes précis liés à la ménopause, et retrouver un super moral, le yoga hormonal sera le plus adéquat. C’est un yoga plutôt énergique, qui grâce aux postures dynamiques et à une respiration puissante viendra stimuler les différentes glandes : thyroïde, ovaires, hypophyse et surrénales. Malheureusement ce yoga est peu courant et il est difficile de trouver un professeur formée à cette pratique.

C’est pourquoi je proposerai prochainement des cours spécifiques liés aux déséquilibres hormonaux, puisque je me spécialise dans le yoga hormonal. C’est passionnant, et j’espère que cela pourra apporter un peu de réconfort et surtout des bienfaits pour adoucir les symptômes de celles qui traversent cette période délicate.

Comment retrouver le moral à la ménopause grâce au yoga

femme pratiquant le yoga pour retrouver le moral à la ménopause

Les asanas

Les asanas sont des postures que nous enchaînons pendant le cours. Le fait de bouger votre corps, de le sentir se délier déclenchera la production de la sérotonine et donc un sentiment de bien-être. C’est pour cela que les cours de yoga connaissent un succès incroyable depuis quelques mois, car c’est un excellent moyen de retrouver le moral et la motivation en tant de confinement. 

D’autant plus qu’il est inutile de pratiquer pendant des heures pour se sentir bien, 10 ou 15 minutes par jour suffisent pour adopter une routine bien-être. Je me suis rendue compte au fil des années de pratique, qu’il était beaucoup plus efficace sur le plan physique mais aussi mental de pratiquer 5 jours par semaine à raison de 10 à 20 minutes qu’une ou 2 fois par semaines à raison d’une heure. Même avec un emploi du temps très chargé il est possible de commencer sa journée avec quelques salutations au soleil ou des étirements pour chasser les tensions. Le corps et l’esprit seront plus détendus et pourront faire face aux imprévus de la vie avec davantage de distance et de sérénité.

« Le yoga part du principe que chaque émotion négative se traduit par des sensations physiques. Dr Lionel Coudron, médecin nutritionniste et acupuncteur.


Aujourd’hui, de nombreux cours sont proposés en ligne ce qui permet de continuer sa pratique ou de la débuter. 

Si vous êtes intéressées, je propose des cours en ligne, en groupe ou individuels et personnalisés.


Mes cours en ligne : ici

Mes cours en individuels et personnalisés : ici

Relâcher les tensions après 50 ans 

femme pratiquant le yoga pour retrouver le moral


Nous les quinquas avons souvent du mal à lâcher prise. En effet, les petits ou grands tracas de la vie quotidienne nous empêchent d’être détendues. On se fait du souci pour nos enfants, nos petits enfants, nos parents, nos amis, notre boulot …

Nous sommes également préoccupées par les changements que nous subissons à cause de la ménopause.
Or, le yoga apporte des outils pour relâcher les tensions engendrées par celle-ci. Les exercices de respiration (pranayamas) permettent de détendre le corps et l’esprit.

La respiration est la première fonction physiologique du corps. Toutes les autres fonctions de notre organisme dépendent de la qualité de notre capacité respiratoire.

Dans la philosophie indienne il est dit que nous naissons avec un capital fixe et propre à chacun d’inspires et d’expires, qui conditionne notre temps de vie.  Ainsi, si nous épuisons trop rapidement ce capital par une respiration non contrôlée, nous réduisons notre temps de vie.

Vous comprenez maintenant pourquoi bien respirer est si important !

Notre souffle et notre mental sont étroitement liés. Un mental dispersé et votre souffle sera plus court. Observez comment votre souffle est agité lorsque vous êtes stressée ou que vous avez une contrariété. Dans ces moments là votre entourage doit certainement vous dire « calme- toi et respiiiiire ».

La respiration carrée pour retrouver le moral à la ménopause

femme à la ménopause pratiquant la respiration carrée

La respiration carrée est une technique respiratoire qui permet de se concentrer sur notre souffle. C’est grâce au contrôle volontaire que nous exerçons sur notre respiration, que celle-ci parvient à réguler nos émotions et notre bien-être. Je l’enseigne souvent aux élèves qui sont en période de péri-ménopause ou en ménopause car elle agit sur le moral et l’humeur.

Les bienfaits de cette respiration

  • Réduit le stress, et/ou l’anxiété
  • Aide à gérer ses émotions
  • Améliore l’oxygénation sanguine
  • Améliore la concentration ;
  • Permet de retrouver un meilleur sommeil
  • Apporte détente et relaxation profonde
  • Mobilise les muscles respiratoires et détend le diaphragme

Retrouvez la respiration carrée expliquée sur ma chaine Youtube :

Ainsi il existe des solutions naturelles pour calmer l’anxiété et retrouver un super moral même lorsque nous traversons la période de la péri-ménopause ou de la ménopause, le yoga en est une. Ca vaut le coup d’essayer, ne croyez-vous pas ?!

Comment retrouver un super moral à la ménopause grâce au yoga

Et vous, quels sont vos remèdes pour garder un bon moral ?

Vous lire est toujours un plaisir alors laissez-moi un commentaire et je vous répondrai avec plaisir !

Si cet article vous a plu, merci de le partager sur vos réseaux !

%d blogueurs aiment cette page :