Sélectionner une page

 

Fatiguée, manque d’entrain, plus d’énergie, le moral dans les chaussettes ?

Fatiguée, manque d’entrain, plus d’énergie, le moral dans les chaussettes ? Ne cherchez plus : la faute très certainement à la vitamine D. Avec cet hiver qui n’en finit pas (même si sur le calendrier nous sommes bien au printemps) j’ai du mal à me motiver tous les jours pour faire avancer mes projets ou pour faire du sport. Si vous aussi vous rêvez de votre couette dès le début de l’après-midi c’est sans aucun doute à cause d’un manque de vitamine D également appelée la vitamine du soleil.

Qu’est ce que la vitamine D ?

Cette vitamine qui fut découverte en 1920 intérresse de plus en plus de scientifiques depuis 2010, plus de 2000 études ont été menées sur le sujet car on s’est rendu compte à quel point cette vitamine pouvait impacter notre organisme. D’autant plus qu’environ 80% de la population française est carencée !

Tout d’abord on emploi le terme vitamine mais elle est plus que cela, elle joue le rôle d’une hormone. La vitamine D est synthétisée par notre corps, grâce aux rayons du soleil, grâce aux UVB. Elle va jouer un grand rôle dans notre humeur car elle permet la synthétisation d’une neurohormone : la sérotonine qui est responsable de notre sentiment de bien-être, de notre bonne humeur. Elle est aussi bien connue pour son pouvoir de fixer le calcium.

Mais voyons un peu comment ça marche :

Une fois traversée la barrière cutanée , la vitamine D qui n’est pas encore active, est synthétisée grâce au cholésterol fabriqué par notre foie. Puis elle va entrer dans nos cellules qui vont analyser son message. Par exemple elle peut être à l’origine de l’augmentation de l’absorption du calcium dans les intestins et également celui du taux de calcium dans le sang. C’est pour cela que c’est une vitamine très importante dans toutes les pathologies osseuses.

Il faut comprendre le rôle essentiel de cette vitamine. En effet, elle joue un rôle d’intermédiaire auprès d’une acide aminée : le tryptophane. Le tryptophane est à l’origine de la sérotonine qui se trouve dans notre intestin mais aussi dans notre cerveau. Mais attention si elle est trop présente dans les intestins ou à l’inverse pas assez dans le cerveau cela aura des conséquences sur notre santé. Et c’est la vitamine D qui va servir de régulateur. Elle va envoyer un message de « ralentissement » à la sérotonine présente dans les intestins. En effet, s’il y en trop cela va dérégler notre système immunitaire et nos défenses vont agir de manière anarchique avec des risques d’inflammations. Certaines allergies, maladies inflammatoires ou auto-immunes trouvent leur origine dans ce dysfonctionnement. A l’inverse, elle va servir « d’accélérateur » de sérotonine dans le cerveau, indispensable pour une bonne santé mentale et une bonne connection neuronale. Le Dr. Natacha Kambell a même établit un lien entre santé intestinale et santé mentale chez les autistes notamment, car elle a constaté que ceux-ci avaient un taux beaucoup trop élevé de sérontonine dans les intestins et un manque tout aussi important dans le cerveau.

Il est recommandé d’absorber 25mg par jour de vitamine D. On en trouve dans certains aliments :

  • l’huile de foie de morue recommandée par nos grands-mères (oui je sais faut avoir l’estomac bien accroché!)
  • les poissons gras : sardines, maquereaux, saumon, le thon (en boite), le hareng
  • le jaune d’oeuf
  • le foie de veau
  • le foie gras
  • le fromage…
plat avec oeufs au plat pour faire le plein de vitamine D

Il faudrait consommer une très grande quantité de ces aliments pour combler nos besoins quotidiens d’où l’importance d’une exposition au soleil. Une exposition de 15 minutes plusieurs fois par semaine avec les bras et le visage découverts, sans crème solaire pendant ce laps de temps (cela empêche les UVB de pénétrer la peau), serait la meilleure façon de couvrir nos besoins.

Vous avez un risque accru de carence si :

  • vous vivez dans une région où le taux d’ensoleillement est faible
  • si vous êtes âgé car l’organisme perd ses capacités de synthèse
  • si vous êtes en surpoids car la vitamine D se stocke dans les graisses

Mon conseil serait de consulter votre médecin pour connaitre votre taux et selon votre résultat de prendre une supplémentation de vitamine D en cure, avec des ampoules par exemple, car il vaut mieux privilégier des petites doses quotidiennes, entre 400 et 1 000UI en apport régulier que des doses massives. Attention à ne pas surdoser car cela peut avoir des conséquences néfastes : nausées, maux de tête, grande fatigue, palpitations, troubles de l’humeur…d’où l’importance d’un avis médical.

femme dehors qui fait le plein de vitamine D

Alors vous l’aurez compris au premier rayon de soleil on fonce dehors et on offre son beau visage aux rayons de notre ami soleil !

Merci pour votre visite ! n’hésitez pas à me laisser un commentaire, je me ferais un plaisir de vous lire et de vous répondre !

 

%d blogueurs aiment cette page :