fbpx

N’est-ce pas frustrant de voir son ventre gonfler malgré vos efforts ? Vous surveillez votre alimentation, faites de l’exercice physique, et malgré cela vous avez toujours autant de mal à fermer le dernier bouton de votre pantalon. C’est démoralisant, et à la fin vous vous dites « au point où j’en suis autant finir le paquet de biscuits … » Mais peut-être ne faites-vous pas tout à fait ce qu’il faut …

Ménopause-conseils-pour-un-ventre-moins-gonflé-et-ballonné

Pourquoi avons-nous le ventre gonflé ?

Les ballonnements peuvent vraiment être spectaculaires. Il m’arrivait d’avoir le ventre tellement gonflé que j’avais l’impression d’être enceinte de 5 mois, avec une peau prête à craquer, tellement elle était tendue !

Aujourd’hui, après avoir pris le problème à bras-le-corps, cela va nettement mieux. J’ai appris à me connaître, à décrypter les signes de mon organisme, pour éviter cette sensation très désagréable.

Les raisons d’un ventre ballonné peuvent être multiple. La cause première est une alimentation mal adaptée. En effet, lors de la digestion, les bactéries produisent naturellement des gaz, seulement lorsque cette digestion n’est pas optimale, la nourriture fermente et les gaz sont produits en trop grande quantité.

La rétention d’eau est également un facteur à ne pas négliger.

Le manque d’activité physique, ainsi qu’un stress permanent sont aussi des éléments à prendre en compte pour avoir un ventre moins gonflé.

Que faire pour avoir un ventre moins gonflé

Il est important de miser sur les 3 tableaux cités précédemment que sont :

  • l’alimentation
  • l’exercice physique
  • la réduction du stress

8 conseils pour un ventre moins gonflé

1. Boire de l’eau

Il n’est pas rare qu’en cas de ballonnement, on s’abstienne de boire pensant que cela va augmenter l’inconfort. Or, l’organisme retient l’eau dont il a besoin pour ne pas être déshydraté. Si vous ne buvez pas suffisamment, votre corps va retenir chaque goutte « en prévention ». Le fait de lui donner de l’eau tout au long de la journée, lui signale qu’il n’a plus besoin de tout retenir pour rester bien hydrater.

« Les fluides, en particulier l’eau, sont absolument essentiels pour une digestion optimale », déclare Isabel Smith diététicienne et fondatrice d’Isabel Smith Nutrition.

2. Consommez des bananes !

Vous connaissez le slogan « Mangez la banane par les 2 bouts » ? Il semblerait judicieux de mettre ce fruit à l’honneur, car il pourrait avoir un impact non-négligeable sur nos ventres gonflés. Ce délicieux fruit regorge de potassium et vient donc vient compenser les effets du sodium dans notre alimentation. Or, un taux élevé de sodium engendre la rétention d’eau.

Une étude étonnante publiée dans Anaerobe a révélé que les femmes qui mangeaient une banane comme collation avant le repas, deux fois par jour pendant 60 jours, présentaient une réduction de 50 % des ballonnements. J’avoue n’avoir pas encore testé, mais pourquoi pas ! D’autant plus, que consommer une banane avant les repas doit forcément nous inciter à moins manger pendant le repas. Je reviendrai vers vous si je me lance ce défi… !

bananes pour avoir un ventre moins gonflé

Petit conseil, consommez vos fruits hors de vos repas. En effet, les fruits fermentent dans votre estomac en attendant leur tour dans le cycle de la digestion,. A éviter donc pour avoir un ventre moins gonflé.

3. Limitez certains aliments

Certains aliments sont à éviter si on souffre de ballonnement ou du syndrôme du colôn irritable, car leurs glucides peuvent être mal absorbés par l’organisme. Une fois fermentés dans notre intestin, le corps produit des gaz, ce qui entraine des ballonnements, voire même des douleurs.

On évitera

  • le chou-fleur
  • le brocolis
  • le chou
  • le pain blanc, à remplacer par des pains complets ou de seigle
  • les produits laitiers
  • les boissons gazeueuses
  • le sel
  • les légumineuses, qui font partie des aliments fermentescibles (cependant, si vous êtes comme moi une accroc aux légumineuses, je vous suggère de les faire tremper dans de l’eau toute une nuit)
  • les yaourts, si vous êtes intolérante au lactose

crucifères pour ne pas avoir un ventre gonflé à la ménopause

Ceci est une liste non-exhaustive, c’est en consommant varié et en observant ce qui vous fait gonfler, que vous pourrez alors éviter ou limiter certains aliments. Prenons l’exemple de la banane cité plus haut. Certaines personnes ne pourraient pas consommer de bananes sans risquer d’avoir un ventre qui triple de volume, alors que pour d’autres, la consommation de celle-ci n’aura aucune incidence.

Pourquoi ne pas tenir un journal alimentaire, et vous placer en mode observation. C’est le meilleur moyen de connaître les aliments qui vous empêchent d’avoir un ventre moins gonflé.

4. Jeune intermittent

On parle de plus en plus du jeûne intermittent, et pour cause, car les bienfaits sont scientifiquement prouvés. Laisser son système digestif au repos pendant au moins 12 heures est très bénéfique. Si vous prenez votre repas du soir à 20 h, il vous suffira d’attendre minimum 8 heures du matin pour prendre votre petit déjeuner.

J’ai remarqué ce qui fonctionnait le mieux pour moi, était un écart de 16 heures. Je peux facilement attendre l’heure du déjeuner. Mon esprit est plus clair, je n’ai aucune sensation de faim, et j’ai le ventre totalement dégonflé. Je le fais quand le besoin s’en fait sentir et non pas tous les jours, car le petit-déjeuner est mon repas préféré de la journée !

Lire aussi Le jeûne intermittent, le repos du système digestif

5. Misez sur un petit déjeuner protéiné

Justement, revenons au petit-déjeuner, si vous êtes accroc à votre repas du matin, choisissez-le protéiné. Cela vous évitera les coups de fatigue en milieu de matinée, avec cette irrésistible envie de sucre, qui non seulement vous fera prendre du poids, mais aussi qui vous fera ballonner.

Miser sur les œufs, le fromage, l’avocat, le saumon …

6. Méditez

La méditation a de nombreux bienfaits sur notre organisme, et notamment celui de calmer nos pulsions alimentaires.

En effet, une étude menée dans le Eating Behavior a démontré que les personnes qui pratiquent régulièrement la méditation cèdent moins facilement à une alimentation émotionnelle.

Méditer ne veut pas dire rester assise des heures dans la position du lotus, dans un silence absolu. Quelques minutes au calme, à focaliser sur sa respiration, c’est de la méditation !

7. Adonnez-vous à une activité physique

La sédentarité est l’ennemie d’un ventre plat. En effet, la paroi abdominale se relâchera, ce qui est le meilleur moyen d’avoir un ventre gonflé. Les intestins ont besoin de se contracter pour évacuer les matières, or si le socle sur lequel ils s’appuient n’est pas ferme, leur « travail » ne s’effectue pas correctement, entrainant gaz, ballonnements et constipation.

On ne le dira jamais assez : bouger est essentiel ! Inutile de se lancer dans un marathon, une marche à allure soutenue, du vélo, de la natation, de la gym ou encore du yoga vous permettront de retrouver du confort au niveau de votre ventre.

ventre plat à la ménopause

A ce propos, je profite de cette journée de la ménopause pour vous proposer mon programme spécial ventre, à un prix spécial de 27 euros !

Vous pouvez en profitez jusqu’au vendredi 22 octobre minuit.

Pour en savoir plus sur le Ménopause Starter Kit, cliquez ici

Ménopause_et-ventre-plat-le-programme-en-ligne-qu'il-vous- faut.jpeg

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux !

Et vous, que faites-vous pour avoir un ventre moins gonflé ?

%d blogueurs aiment cette page :