Sélectionner une page

Vous souffrez de mal au dos, aux épaules, au cou, à la tête… et j’en passe ?! Et si la cause venait d’une position assise trop longue ?

N’oublions pas que l’homme est fait pour bouger et non pour rester assis. Des statistiques ont mis en avant qu’une personne travaillant dans un bureau, qui se rend à son travail en voiture et qui regarde la télévision le soir, passe en moyenne 13 heures assise. Si on ajoute à cela les 8 heures de sommeil c’est… 21 heures sans bouger (ou presque) !!!

Position assise et mal au dos

Alors pas étonnant que le corps soit en souffrance. Le mal au dos qui en résulte est dû à l’affaissement de notre colonne vertébrale. En effet, il est rare que l’on tienne très longtemps le dos bien droit avec les abdominaux légèrement engagés et les jambes décroisées. Après un certain temps, on a naturellement tendance à relâcher les muscles. Ceux-ci vont se détendre et perdre petit à petit leur tonicité. Mais cette mauvaise posture va également entraîner une compression des disques de la colonne vertébrale qui peut aller jusqu’à une dégénérescence prématurée. Nos articulations ne sont pas à la fête non plus car les muscles fléchisseurs de la hanche auront tendance à se raccourcir.

Position assise et troubles digestifs

Et si on parlait digestion… Afin de bien digérer, le corps a besoin de bouger, c’est physiologique. Rester assis trop longtemps rend la digestion difficile et on finit par stocker trop de gras et de sucre. Pour peu que notre alimentation ne soit pas au top, c’est la cata !!

Rester assis augmente la production d’insuline et le flux sanguin allant vers certains organes ralentit. Des maladies telles que diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires peuvent apparaître ou s’aggraver.

Position assise et cerveau

Plus étonnant le cerveau n’apprécie pas du tout cette position. Il peut même s’en trouver endommagé. Des chercheurs américains ont démontré qu’une position assise prolongée réduit l’épaisseur du lobe temporal médian. Or cette partie du cerveau est très importante dans le processus de la mémoire et augmente ainsi le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Le plus grave est que certaines recherches médicales ont pointées du doigt une relation entre position assise trop longue et certains cancers : poumon, utérus et côlon.

Position assise et vie actuelle

Notre vie moderne ne favorise pas une activité physique soutenue. C’est pourquoi il faut rester vigilant et ne pas se laisser aller à une paresse excessive. Je suis toujours étonnée de constater le nombre de personnes qui prennent leur voiture pour faire quelques dizaines de mètres pour aller d’un commerçant à un autre. Bien évidemment, il est rare de pouvoir caser une ou deux heures d’activité physique dans sa journée mais on peut bouger sans (trop) s’en rendre compte : 

. faire quelques mouvements d’étirements le matin, 

. ne pas se garer au plus près de son lieu de travail ou si on prend les transports en commun descendre une ou deux stations avant l’arrêt habituel.

. se lever de son bureau toutes les heures pour dénouer la nuque et les jambes (sinon gare au gonflement des chevilles).

. faire des rotations du buste sur sa chaise. Prendre une grande inspiration, dos droit décollé du dossier, regard à hauteur des yeux et souffler en se tournant d’un côté revenir et faire la même chose de l’autre côté en faisant bien suivre les épaules et le regard.

. toujours sur sa chaise, lever les jambes, pieds flexs, en serrant les abdos et en inspirant, relâcher en expirant une dizaine de fois toutes les heures.

. profiter de sa pause déjeuner pour aller marcher.

. et pourquoi ne pas reprendre le sport même après 50 ans…

Alors motivées ? Et si on changeait nos mauvaises habitudes ? Comme évoqué, il suffit d’adopter des gestes simples pour garder une meilleure forme !

femme assise au bureau

 
Merci pour votre visite! N’hésitez pas à me laisser un commentaire, je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre! Et si vous avez aimé cet article merci de le partager sur vos réseaux sociaux!

%d blogueurs aiment cette page :