fbpx

Une belle peau à la ménopause est le souhait de chacune d’entre nous. Cependant, celle-ci se trouve souvent malmenée à cette époque de notre vie. Les fluctuations hormonales et le vieillissement normal de notre peau, sont responsables de la perte d’élasticité, de tonus et d’hydratation. Même s’il serait illusoire de vouloir retrouver une peau de jeune fille, il n’en reste pas moins important de porter une attention particulière à notre épiderme, afin de conserver une jolie peau, souple et en bonne santé, grâce à une cosmétique de qualité.

C’est pourquoi utiliser des soins d’excellence est une priorité. J’ai eu un véritable coup de cœur pour la marque Clé des Champs, que j’utilise régulièrement. Pour moi, c’est la meilleure garantie de conserver une belle peau à la ménopause.

Conserver-une -belle-peau-à -la-ménopause- selon-les-saisons-grâce-à-Clé-des-Champs-Isabel-Kehr;

De la naturopathie à la cosmétique

Peux-tu te présenter et nous dire comment tu as créé la marque Clé des Champs ?

J’ai commencé par la naturopathie avec une approche beauté-santé globale, puis j’ai travaillé dans le domaine des huiles essentielles dans un laboratoire d’aromathérapie, avec des médecins et des pharmaciens, ainsi que d’autres professionnels très pointus dans leur domaine. Ce qui m’a plu, c’est cette approche vivante des plantes, grâce au processus de distillation et à leur champs d’application.

C’est de retour en France, après avoir passé plusieurs années à l’étranger, que je me suis rendue compte que les huiles essentielles étaient inexistantes en cosmétique or elles sentent bon, sont efficaces et excellente pour la peau !

J’avais à cœur de créer une cosmétique avec une approche holistique, c’est-à-dire qui tient compte de notre écosystème, car la peau est un organe à part entière, il faut donc la traiter comme un organe vital au même titre que le foie, le cœur ou le poumon.

La peau est comme une porte qui s’ouvre ou se ferme suivant ce que nous lui proposons. Elle est donc vivante, tout comme la nature. Ce qui m’anime dans la marque Clé des Champs, c’est qu’elle est au cœur de la nature, et des saisons grâce à l’utilisation d’ingrédients naturels, comme le coquelicot ou la tomate verte, par exemple.

crème visage Clé des Champs

Suivre les saisons pour avoir une belle peau à la ménopause 

En Menopause Yoga, on suit aussi le cycle des saisons qui corresponde à chaque étape de la ménopause. Peux-tu nous expliquer en quoi cela est important aussi en cosmétique ?

C’est important, car nous faisons partie d’un tout indissociable, nous sommes intrinsèquement liées à la nature. On retrouve le lien à la nature, souvent perdu, grâce aux liens avec les saisons. Nous sommes tous soumis au biorythme de la nature, au même titre que les arbres. Ainsi, la peau a également des besoins différents suivant les saisons.

En hiver, elle a besoin d’être protégée et nourrie, alors qu’en été elle a besoin d’être apaisée et hydratée. C’est pour cela que nous avons présenté la gamme de soins par propriétés. On pourrait donc utiliser le sérum hiver au printemps, et inversement.

Le sérum est un sérum huileux qui va nourrir la peau et la protéger, mais parfois arrivée au printemps la peau peut avoir besoin d’être encore nourrie pour diverses raisons, un manque de minéraux ou notre état de stress ou émotionnel… La vie que nous menons a un impact sur l’état de la peau.

Rien n’est figé, l’idée est d’apporter des solutions concrètes et efficaces à des problématiques précises.

Ralentir le vieillissement grâce au respect des saisons

Comment peut-on ralentir ce processus de vieillissement et conserver une belle peau à la ménopause ?

On peut associer notre cycle de vie aux saisons, la jeunesse correspond au printemps, l’été à la pleine expansion de notre vie, l’automne est le moment où nous ramassons les fruits, et l’hiver c’est le temps de la maturité et de la sagesse. Je parle ici au niveau de la symbolique.

Concrètement, à la période de la ménopause, il y a un bouleversement hormonal évident, mais aussi il faut se rendre à l’évidence, la jeunesse n’est plus là.

Concernant les rides, il y a des choses fondamentales à faire, comme veiller à avoir suffisamment de silicium. En effet, nous savons que le vieillissement est directement lié à une carence en  silicium, qui est un des minéraux le plus présent dans notre corps, seulement c’est celui que l’on perd le plus, jusqu’à 80 %, or le silicium est lié à la structure même de la peau. Le bouleversement hormonal à la périménopause accélère sa perte.

A la ménopause, on perd également du collagène qui donne son côté rebondi et hydraté de la peau et qui comble les rides. Aussi, le métabolisme de régénération cutanée est moins performant.

C’est pour cela que j’utilise les huiles essentielles, car ce sont des boosters de métabolisme.

Lire aussi « Pourquoi le collagène à la ménopause est si important « 

Le rôle des huiles essentielles dans la cosmétique pour une belle peau à la ménopause.

Comment sont utilisées les huiles essentielles en cosmétique ?

Les huiles essentielles ont été diabolisé pendant une période. Pour avoir un bon produit qui soit efficace avec une tolérance cutanée optimale, il savoir acheter et formuler. Or, formuler c’est compliqué, car une huile essentielle est composée d’un ensemble vaste de molécules, par exemple l’huile de Rose de Damas a plus de 215 molécules différentes ! Donc à chaque fois que l’on parle d’huile essentielle, on parle d’un véritable univers propre à chacune.

Utiliser des huiles essentielles demande de jouer avec un plus grand nombre de variables qu’une cosmétique conventionnelle, qui va travailler avec une ou deux molécules mises en avant et extraites, fabriquées et standarisées en laboratoire.

En travaillant avec les huiles essentielles on travaille avec le vivant.

Huile essentielles et compatibilité de la peau

Toutes les peaux sont-elles compatibles avec les soins à base d”huile essentielle ?

On ne peut pas s’avancer avec certitude sur ce terrain. Cela fait 30 ans que je fais ce métier, et il est vrai que nous nous sommes aperçus que le terrain de la population s’est modifié.

Aujourd’hui il y a des allergies à tout, y compris à l’eau ! Nous avons eu des cas de personnes qui refusaient les huiles essentielles en précisant qu’elles ne les supportaient pas, après avoir fait des tests cutanés tout allait bien. C’est pour cela que j’insiste sur le fait qu’il faut savoir les acheter et les formuler. Et en tant que marque nous avons une responsabilité.

Par contre, je n’ai rien contre les personnes qui utilisent les huiles essentielles chez elles, c’est aussi une belle façon de se rapprocher de la nature.

Etre prudent, oui, être systématiquement dans la peur, non ! N’oublions pas que la nature est notre mère nourricière qui nous veut du bien. Il est important de retrouver l’amour de la nature, d’en faire son allié et non pas juste un argument marketing.

L’huile essentielle est liposoluble, c’est à dire qu’elle se mélange à de l’huile, et si elle se marie si  bien à la peau c’est parce que sur la couche superficielle de la peau nous avons des  triglycérides qui sont des corps gras.

Pour un litre d’huile essentielle de rose il faut 7 à 8 tonnes de pétales de roses, on dit essentielle car l’huile essentielle est la quintessence de la plante. C’est pour cela que c’est d’une puissance extraordinaire.

A l’inverse en gemmothérapie on va utiliser les bourgeons de la plante, sous forme de macérat. On cueille le bourgeon et on le met en macération, et c’est à partir de là que l’on va extraire les actifs.

La composition des soins 

 Est-ce que tous les produits contiennent des huiles essentielles ?

Tous les soins du quotidien, comme le lait démaquillant, les crèmes, les gommages, certains masques et lotions n’ont pas d’huiles essentielles, ce sont des soins qui conviennent à tout type de peau

Par contre les sérums et élixirs contiennent des huiles essentielles, car on cherche des résultats immédiats et puissants.

On travaille aussi avec la phytothérapie, on utilise la châtaigne, le coquelicot, la tomate verte, la framboise, mais aussi l’aloe vera.

Personnellement j’aime utiliser les soins de peaux avec intention comme lorsque je pratique ma séance de yoga. C’est un véritable rituel qui clos ma journée, et la garantie d’une belle peau à la ménopause. Je prends le temps de me démaquiller avec soin, puis j’applique avec gourmandise soit un sérum, un élixir, une crème que je masse avec application pendant quelques instants. C’est un véritable moment de plaisir, et c’est aussi le signal que ma soirée détente peut commencer !

La routine beauté de Nathalie

Peux-tu partager ton rituel beauté pour conserver une belle peau à la ménopause ?

Le matin, j’utilise le lait démaquillant, puis l’Ô botanic Rose ou Romarin, ensuite le Sérum Eté hydratant, plus en option une ampoule vitamine C ou acide hyaluronique, et enfin j’applique la Crème nourrissante AH.

Le soir, j’effectue un double nettoyage avec le lait démaquillant parce que les eaux micellaires peuvent dessécher la peau, puis j’applique soit l’Ô botanic Rose ou Romarin, puis quelques gouttes de l’ Elixir Essentiel Régénérant ou Raffermissant, pour finir par la Crème nourrissante.

Aussi, une fois par semaine j’utilise le Masque Terre Essentielle Régénérant ou Raffermissant sur l’Elixir, je rince à l’eau claire avant d’appliquer la Crème nourrissante.

A la ménopause, j’aime aussi accompagner ma routine beauté avec des compléments alimentaires.

A noter, pour une belle peau à la ménopause je préconise l’Elixir Régénérant, l’Elixir Raffermissant et le Sérum été qui est très hydratant.

Retrouvez les soins de la marque Clé des Champs. C’est le moment de vous faire plaisir car Nathalie vous propose une remise de 20% sur votre commande avec le code ISA20 !

Lire aussi « Quelle huile végétale pour peau mature« 

Ecouter l’épisode entier sur le podcast Ménopause & Renaissance

%d blogueurs aiment cette page :