fbpx

Le mal au dos est paraît-il le mal du siècle avec plus de 80 % des Français qui en souffrent. Et ce n’est pas nouveau, car lorsque j’étais encore une écolière, le mal au dos faisait le titre des magazines santé, et l’éducation nationale cherchait déjà des solutions pour rendre nos cartables (qui pesaient un âne mort) moins lourds. Cela m’a d’ailleurs valu une belle scoliose !

Puis le travail en position assise pendant des heures, ou au contraire, des emplois où on piétine toute la journée, la sédentarité et le surpoids sont autant de facteurs aggravants, qui laissent notre dos en compote. Alors existent-ils des solutions pour soulager nos douleurs du dos ?

atelier yoga pour soulager le mal au dos

Pourquoi le mal au dos après 50 ans peut devenir un réel problème

« Les vertèbres lombaires sont constamment sollicitées et soutiennent une part importante du poids corporel, ce qui en fait une région fragile», précise le Pr Berenbaum, chef du service rhumatologie à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris

Il n’est jamais bon de laisser s’installer une douleur quelle qu’elle soit.

Et faire l’autruche, ou ne pas prendre le problème à bras-le-corps peut conduire tout droit à une lombalgie chronique. 

Et qui dit chronique, dit difficile de s’en débarrasser. Hélas, ces douleurs persistantes au niveau de notre dos sont susceptibles de devenir handicapantes dans la vie quotidienne. Les promenades, les jeux avec les enfants ou petits-enfants, le sport, la vie professionnelle, peuvent être autant de sources de souffrances.

femme avec un mal au dos

Le mal au dos et la ménopause

Le mal au dos est souvent accentué à la ménopause, comme si nous n’avions pas assez de désagréments comme ça… ! Mais hélas, c’est un fait reconnu, si vous souffriez de lombalgies plus jeune, et bien je suis désolée de vous l’apprendre, mais ces douleurs risquent de s’aggraver. Pourquoi ? À cause de la dégénérescence discale.

Et oui, comme disait ma chère grand-mère, “Ah tu sais ma chérie, ce n’est pas beau de vieillir.” (sic)
Mais rassurez-vous, il est tout à fait possible de soulager ces douleurs, je vous en parle un peu plus bas.

Autres facteurs à prendre en compte, le stress et l’anxiété. En effet, ils sont à l’origine de contractures musculaires qui peuvent se révéler douloureuses. Or, nous savons que la période de la ménopause ou de la périménopause est source de stress, d’où l’importance de le réduire par de l’activité physique, de la sophrologie, de la méditation ou encore du yoga. 

Lire aussi Le yoga après 50 ans, les bienfaits sur la santé

J’en ai plein le dos

Parfois, il faut savoir poser des mots sur ses maux. 

Les expressions telles que : « j’en ai plein le dos, avoir bon dos, avoir le dos large, avoir quelqu’un sur le dos »… sont le reflet d’un trop-plein d’émotions négatives. Cela agit inévitablement sur l’état physique de notre dos, l’émotionnel et le physique étant intimement liés.

Cinquante ans est un âge charnière où nous sommes sans cesse sollicitées, par notre patron, notre mari, nos enfants, nos parents … ce qui nous laisse peu de temps pour souffler.

D’ailleurs, n’avez-vous jamais eu ces pensées non avouables : “ j’ai envie qu’on me f…e la paix, lâchez-moi la grappe, j’en ai vraiment plein le dos” … Je suis sûre que ça vous parle !

Les solutions pour soulager le mal au dos après 50 ans

Tout dépend de l’état de votre dos, pour certaines l’opération sera inévitable, pour d’autres des séances régulières d’ostéopathie, de kinésithérapie, ou de chiropractie, pourront soulager ponctuellement les maux de dos.

Pour ma part, celui qui a fait des miracles et qui m’a évité l’opération a été un magnétiseur ! Il était connu de toute la région. Sa salle d’attente, le couloir interminable de sa maison familiale, ne désemplissait pas. Il m’est arrivé d’attendre plus de 3 heures avant d’entrer dans sa “salle de consultation” qui était une ancienne chambre au décor sommaire, avec une forte odeur de naphtaline. Il me touchait à peine, faisait tournoyer son pendule, et une demi-heure après, j’aurais pu danser un rock endiablé sans problème ! 

Prévenir le mal au dos

Rien ne vaut la prévention surtout lorsqu’il s’agit de la santé de son dos. Et pour cela, il faut bouger ! Cela ne veut pas dire faire n’importe quoi n’importe comment, surtout à 50, 60 ans et plus. Certains sports ou activités physiques sont plus adaptés, comme la marche, le vélo, la natation, et bien sûr le yoga.

Il faut avouer que dans notre vie quotidienne nous n’y prêtons guère attention et qu’on ne pense pas forcément à bien fléchir les genoux lorsque l’on se baisse pour ramasser quelque chose, lorsqu’on porte du poids ou que l’on pratique nos tâches ménagères.

Lorsque nous restons en position assise plusieurs heures, il serait bon de se lever quelques minutes pour s’étirer et soulager les tensions du cou, des épaules et du bas du dos pour éviter d’être ankylosée.

femme assise souffrant du dos

Le yoga pour soulager le mal au dos après 50 ans

Le yoga est idéal à pratiquer en cas de douleurs au dos. 

En effet, la colonne vertébrale se rééquilibre, car elle est très sollicitée surtout en Hatha Yoga. De nombreuses postures mobilisent la colonne cervicale, thoracique et lombaire. Après seulement quelques séances, on ressent très vite un soulagement, les postures s’améliorent, les douleurs s’estompent, la colonne se redresse.


Lorsque nous souffrons du dos, nous avons tendance à nous avachir, surtout pour soulager la région des lombaires. Seulement, c’est toute la colonne qui s’arrondit, les épaules avec, ce qui déclenche des douleurs au niveau des cervicales et des trapèzes. 

Un dos redressé et ce sont les muscles autour de la colonne qui seront mobilisés, mais aussi les abdominaux qui seront renforcés.

isabel kehr yoga pour le dos

De plus grâce au yoga, on améliore encore et toujours la tenue de son dos, on le muscle sur le long terme. Un dos droit, c’est aussi un menton qui se relève, un joli port de tête, un meilleur ancrage, et ainsi une meilleure estime de soi.

C’est pour cela que je vous propose un Atelier tout doux “Yoga Spécial Dos” samedi 21 mai de 9h00 à 10h30. 

Inscriptions ici

atelier spécial yoga du dos

Et vous, prenez-vous soin de votre dos ?

%d blogueurs aiment cette page :