fbpx

 Prendre soin de soi après 50 ans, c’est être à l’écoute de ses besoins. Ceux-ci ne sont plus les mêmes que lorsque nous avions 30 ou 40 ans. Savoir les identifier est la meilleure façon de bien vieillir que cela soit sur le plan physique, émotionnel et psychologique. 

Prendre soin de soi après 50 ans est essentiel, car c’est l’âge où nous connaissons quelques turbulences hormonales avec l’arrivée de la pré ménopause ou de la ménopause. Bien sûr, la ménopause n’est pas une maladie, néanmoins les symptômes qui l’accompagnent peuvent être difficiles à supporter et finir par gâcher la vie. 

C’est pourquoi il est intéressant d’agir sur plusieurs plans. Être consciente de ses besoins intérieurs et extérieurs, permet d’ajuster les soins, au sens large du terme, selon les moments de notre vie.

Faire un pacte avec soi-même

 Lorsque nous nous occupons de personnes qui nous sont chères (enfants, parents, conjoint, amis … ), nous voulons ce qu’il y a de mieux pour eux. Ceci est tout à fait normal car nous les respectons et nous les aimons. Et bien, il est important d’avoir la même attitude envers soi.

Apprendre à se respecter et à s’aimer suffisamment pour vouloir se donner ce qu’il y a de mieux, est la plus belle promesse que nous pouvons nous faire. Je sais que cela peut paraître étrange de se parler et de se voir comme une personne à part entière. Nous avons passé une bonne partie de nos vies à nous occuper des autres au point souvent de s’oublier…

Par quoi commencer ?

Prendre soin de soi après 50 ans, c’est choisir avec attention son alimentation. 

Loin de moi l’idée de se priver de tout, nous en avons fini des régimes et restrictions en tout genre, qui d’ailleurs, sont voués à l’échec dans la plupart des cas. Profitons avec gourmandise des bons aliments qui nous apporteront l’énergie et la vitalité nécessaire pour vivre pleinement notre vie de femme.

Prenons plaisir à choisir les bons fruits et légumes de saison, qui vont nous apportent toutes les vitamines et minéraux dont nous avons besoin pour être en forme, mais aussi pour garder une jolie peau mature. Ce choix en conscience est une marque de respect envers notre corps et notre santé.

Téléchargez mon Ebook « Les Vitamines et minéraux indispensables après 50 ans », c’est gratuit !

Porter une attention particulière à notre alimentation est pour moi, une belle façon de prendre soin de soi après 50 ans.

Lire aussi Quelle huile végétale choisir pour peau mature

Lire aussi Comment prendre soin de sa peau mature en hiver

Mettre en place une routine matinale

La routine matinale permet de donner une bonne impulsion pour le reste de la journée.
Créer sa propre routine aide à rester positif et plus engagé envers les objectifs que l’on s’est fixés. 

objets de femme salle de bain pour prendre soin de soi après 50 ans

Chacune pourra créer sa propre routine matinale, une routine qui lui correspond, comme par exemple :

  • se lever chaque jour à la même heure
  • prendre un petit-déjeuner ou au contraire pratiquer le jeune intermittent
  • pratiquer quelques mouvements de gymnastique ou de yoga
  • lire quelques lignes d’un livre inspirant
  • écrire dans un journal

Ecrire dans un journal est une excellente façon de se connaitre, noter ses réflexions, ses émotions, ses envies . Personne ne lira votre journal donc l’écriture peut être intuitive et libre. Ecrire le matin peut nous donner force et courage, écrire le soir peut être libérateur pour déposer sur le papier, les contrariétés ou angoisses de la journée.

femme senior qui fait du yoga

Je vous livre ma propre routine :

  • je me lève toujours de bonne heure (aux alentours de 6h30)
  • je me gratte la langue avec un gratte-langue pour retirer les toxines
  • je bois un grand verre d’eau tiède
  • je fais plusieurs respirations pour réveiller les intestins (élimination garantie !)
  • je m’étire avec la posture du chien tête en bas
  • je médite quelques minutes
  • parfois je pratique le jeûne intermittent ou bien je me prépare un petit-déjeuner selon mes envies
  • j’écris ma to do list du jour (c’est un plaisir indescriptible que de rayer chaque tâche accomplie !)
  • j’écoute quelques minutes d’un podcast inspirant
  • je regarde mes mails

Une chose que je fais depuis peu, est de me sourire dans le miroir lorsque je me lève. Oui, je sais, c’est super bizarre et moi-même je me suis sentie un peu idiote ! 

C’est en écoutant une coach américaine très connue du nom de Mel Robbins que j’ai tenté l’expérience. Elle part de principe que tout est en nous et si on veut atteindre nos objectifs, quels qu’ils soient, il faut croire en soi en premier lieu, et donc se sourire en s’auto-congratulant serait très stimulant pour le reste de la journée et enverrait une impulsion positive au cerveau.

Ce qui est sûr et prouvé scientifiquement est que lorsque vous souriez, votre corps libère les neurotransmetteurs du bien-être, la dopamine et les endorphines. Ceux-ci vous permettent de commencer la journée de bien meilleure humeur.

En plus, le sourire renforcerait le système immunitaire. Alors il est temps de dégainer nos plus beaux sourires Mesdames, ne croyez-vous pas ? !

Apprendre de nouvelles choses


Vous avez toujours voulu apprendre à jouer d’un instrument de musique, à peindre à l’aquarelle, à parler italien ou à pratiquer le yoga ? Et bien lancez-vous ! 

Il n’est jamais trop tard pour acquérir de nouvelles compétences.

femme senior qui apprend


Pendant longtemps, la littérature scientifique nous informait que nous commencions à perdre des neurones à partir de 25 ans. Or aujourd’hui, nous savons que ce n’est pas le cas. Des chercheurs suédois ont découvert que de nouveaux neurones continuaient à se former dans plusieurs endroits du cerveau. C’est ce que les scientifiques appellent le processus de neurogenèse qui permet de nouveaux apprentissages tout au long de la vie.


Il faut voir le cerveau comme un muscle, si on ne s’en sert pas, c’est comme tous les autres muscles, il s’atrophie.


“L’entraînement intellectuel va stimuler les jeunes neurones à s’intégrer dans les circuits cérébraux pour établir de nouvelles connexions. 

«Cela fonctionne un peu sur le principe du « use it or lose it ». Le vieillissement cognitif est très lié à une non-utilisation des ressources du cerveau, explique le scientifique Matthias Kliegel du Laboratoire du Vieillissement Cognitif 

Prendre soin de soi après 50 ans, c’est appuyer sur le bouton pause.

Pendant des années, notre priorité était nos enfants, nos conjoints, nos parents, nos amis, notre boulot … 

Aujourd’hui, il est temps de nous placer en haut de la liste et d’être enfin notre première priorité pour pouvoir continuer à donner aux autres.

dejeuner entre amies

Le meilleur conseil que je pourrai donner est celui de se faire plaisir, de se chouchouter en voulant ce qu’il y a de meilleur pour soi, afin de rester au top de sa forme et garder une belle vitalité. 

Rire, partager des moments avec ses amis, faire du shopping, pratiquer une activité physique, déjeuner avec ses copines ou ses enfants, profiter des plaisirs de la vie qu’ils soient grands ou petits pour nourrir “notre boite à bonheur intérieure” .

Et vous, que faites-vous pour prendre soin de vous ?

%d blogueurs aiment cette page :