Sélectionner une page

Stress et ménopause ne font pas bon ménage…. Néanmoins, cette période particulière de notre vie est souvent synonyme de stress incontrôlable.

Certaines connaitront des changements à peine perceptibles tandis que d’autres vivront des chamboulements tant au niveau physique (prise de poids, fatigue, bouffées de chaleur, sueurs nocturnes…) que psychiques (déprime, dépression, anxiété, irritabilité exacerbée…). Ces changements sont dus à la diminution de taux d’hormones. Citons par exemple les oestrogènes qui ont un effet stimulant et agissent pour la bonne santé de nos os. Ils sont également garants de la tonicité de notre peau, assurent le bon fonctionnement de notre cerveau (surtout au niveau de la mémoire), et protègent des accidents vasculaires. L’arrêt de la production des oestrogènes est à l’origine des bouffées de chaleurs et des petits coups de blues.

femme sur rebord d'une fenêtre regardant dehors

Alors quelles sont les solutions?

L’alimentation :

Il faut savoir que nous pouvons agir sur ces désagréments et sur le stress que cela engendre. Tout d’abord grâce à l’alimentation. Il est indispensable de veiller à ce que nous mangeons. En effet, l’alimentation est notre carburant nécessaire au bon fonctionnement de la machine… Si votre voiture fonctionne au diesel, il ne vous viendrez pas à l’idée de mettre du super en vous disant qu’elle roulera quand même…! Et bien pour votre organisme c’est la même chose; on n’y met pas n’importe quoi ! Alors priorité aux fruits et légumes, frais, bios (de préférence) et de saison. Attention à la cuisson, préférez une cuisson courte pour préserver les vitamines notamment les vitamines A, C et E. Le mieux, si votre estomac le permet, est de les déguster crus, même en petites quantités. Vous en tirerez les bénéfices.

fruits et légumes frais sur une table en bois

Faites le plein de :

  • magnésium : il participe à la transmission neuromusculaire, il est considéré comme un « anti-stress » naturel. On le trouve dans les bananes, les oléagineux, le chocolat (yes!!!!)…
  • zinc : c’est un stimulant du système neuropsychique qui lutte contre l’irritabilité et la léthargie. On en trouve dans les huitres, le germe de blé grillé (à saupoudrer sur les salades), foie de veau, graines de courge, lentilles…
  • vitamines du groupe B : elles participent à la production de la dopamine, hormone du bien-être mais aident également à l’association des minéraux évacués naturellement par l’organisme. On les trouve dans le germe de blé, les flocons d’avoine, les légumineuses, le pain complet…
  • Pensez aussi aux produits iodés qui boostent le métabolisme.
  • fibres : ils permettent de régulariser le taux de glucose dans le sang et sont efficaces pour le transit. On les trouve dans les légumes, les fruits, les légumineuses, les céréales complètes, les oléagineux…
  • vitamine D 
  • protéines

En cas de fort stress on évitera les aliments acides comme la viande rouge et les excitants (café, tabac…).

L’activité physique :

L’activité physique est importante à l’âge de la ménopause d’un point de vue physique. Elle permet de fortifier notre squelette ainsi que nos articulations. Surtout, elle ralentie la perte de la masse musculaire qui, parfois, se réduit jusqu’à 50% (oui je sais, ce n’est pas réjouissant…). Pratiquer une activité physique régulièrement, stimule la circulation sanguine et libère les hormones du bien-être (dopamine, endorphine).

D’un point de vue psychologique, cela permet de se réapproprier son corps, de le sentir vivant, oxygéné, musclé et ainsi retrouver du plaisir à s’en occuper.

Voici une liste non exhaustive des bienfaits de l’activité physique :

  • Réduit le risque d’obésité
  • Réduit le stress et prévient les maladies cardiaques
  • Contribue à la diminution du cholestérol
  • Lutte contre l’ostéoporose
  • Améliore le système immunitaire
  • Maintient la masse musculaire
  • Crée un lien social, réduit le risque de dépression. Et bien évidemment, je ne saurai trop vous conseiller la pratique du yoga associé à la méditation, excellent moyen de limiter et combattre l’anxiété.
femme pratiquant le running

Et vous quelles sont vos astuces pour combattre le stress de la ménopause ?

Merci pour votre visite ! N’hésitez pas à partager cet article ou à laisser un commentaire je me ferai un plaisir de vous lire et de vous répondre !

%d blogueurs aiment cette page :